Assurance jeune conducteur : comment faire son choix ?

assurance jeune conducteur
Table des matières

Obtenir son permis de conduire et acheter sa toute première voiture sont des événements qu’un jeune attend avec impatience. Toutefois, choisir son assurance auto en étant jeune conducteur est l’un des casse-tête de cette aventure. Légalement, il faut savoir qu’il n’existe pas de définition spécifique concernant le jeune conducteur mais généralement, ces derniers font référence aux automobilistes possédant un permis de conduire depuis moins de 3 ans.

Est-ce une obligation de souscrire à une assurance auto en étant jeune conducteur ?

Comme pour tous les automobilistes, les jeunes conducteurs sont dans l’obligation de souscrire à une assurance afin de pouvoir couvrir l’ensemble des dommages matériels et corporels qu’ils pourraient éventuellement occasionner à d’autres personnes.

Il faut savoir que la majorité des assureurs estiment les jeunes conducteurs inexpérimentés. Ainsi, des surprimes sont très souvent appliquées. Cette dernière compense donc les risques les plus importants, qu’il est possible de trouver dans le code des assurances.

assurance jeune conducteur

À quelle assurance souscrire en étant jeune conducteur ?

Pour ne pas faire exploser son portefeuille et budget, il existe plusieurs solutions qui permettent aux jeunes conducteurs, de choisir un contrat d’assurance adapté. Selon les cas et points suivants, il est possible de citer :

  • la conduite accompagnée : si le jeune obtient son permis de conduite accompagnée, il faut savoir que celui-ci obtient automatiquement une réduction d’environ 50 % et ce, dès la première année de conduite,
  • les offres : il existe plusieurs établissements d’assurance qui proposent des primes et réduction pour les conducteurs d’âge inférieur à 25 ans,
  • l’assurance parentale : si les parents s’inscrivent dans la liste des souscripteurs fidèles et qu’ils possèdent des antécédents appréciables, il sera possible de négocier un contrat automobile pour jeune conducteur auprès du même assureur, afin d’obtenir une réduction pouvant atteindre les 30 %,
  • l’assurance secondaire : pour ceux qui ont l’intention d’utiliser la voiture de leur parent régulièrement, il est possible de s’inscrire comme autre conducteur sur le contrat des parents ou toute autre personne membre de la famille. Il reste toutefois nécessaire de respecter les conditions d’utilisation de la voiture. D’importantes économies peuvent être ainsi réalisées,
Lire aussi :  Est-ce une bonne idée de rouler sans assurance ?

Autres solutions pour assurance jeune conducteur

D’autres solutions s’offrent aux jeunes conducteurs, telles que :

  • souscrire à une assurance au tiers : pour une première voiture, il n’est pas forcément nécessaire de faire des folies. Le temps d’acquérir la main d’un excellent conducteur, il sera possible d’opter pour une voiture d’occasion à faible valeur. Effectivement, les prix ainsi que la puissance de la voiture font partie du calcul de la prime d’assurance. Si la voiture n’est pas onéreuse, il est inutile de souscrire par exemple, à une assurance tous risques,
  • l’assurance auto au kilomètre : souscrire à une assurance Pay as you drive est un contrat qui ne propose pas de cotisation fixe. La prime modulable s’effectue selon les trajets effectués. Ce type d’assurance est l’idéal pour les jeunes conducteurs qui n’utilisent pas beaucoup leur auto.

Comparer les assurances jeunes conducteurs pour un meilleur choix

Jeune ou âgé, tout conducteur ou propriétaire de nouvelle voiture doit posséder des réflexes de base lors de la détermination de la police d’assurance adéquate à son profil. Pour les jeunes conducteurs, la priorité est d’adapter le contrat à l’usage du véhicule.

L’assurance au tiers par exemple avec garantie responsabilité, est une initiative intéressante qui possède toutefois, une couverture relativement restreinte en cas d’accident. Pour choisir une assurance, il est nécessaire de réaliser un bilan sur la hauteur de protection qu’il faut avoir.