Quelles sont les conditions de validité de l’assurance chômage à l’âge de la retraite

  • Accueil
  • Assurance
  • Quelles sont les conditions de validité de l’assurance chômage à l’âge de la retraite
Table des matières

L’assurance chômage est une aide financière destinée aux personnes ayant perdu leur emploi. C’est Pôle Emploi qui se charge de verser des mensualités pour améliorer les conditions de vie des personnes sans emploi.

Les mensualités dépendent de la durée de travail de l’ex-salarié, et du nombre de salaires qu’il a perçu durant sa carrière.

Que se passe-t-il si le demandeur d’emploi atteint l’âge de la retraite et qu’il touche encore ses mensualités d’assurance chômage ?

L’assurance chômage est-elle maintenue si l’âge de la retraite est atteint ?

La nouvelle convention stipule que chaque jour travaillé donne droit à une journée d’indemnisation. Pour les personnes de moins de 50 ans, cette indemnisation peut s’étendre sur deux ans, alors que pour les personnes en recherche d’emploi de plus de 50 ans, l’indemnisation est de 3 ans (à condition d’avoir travaillé au moins trois ans). Cependant, vous ne serez indemnisé qu’en fonction de vos années d’activité.

Si vous avez été licencié alors que vous aviez atteint le nombre de trimestres minimum pour percevoir votre retraite, alors vous recevrez une pension comme tout retraité.

Si vous avez été licencié au moins trois ans avant la retraite, et que vous êtes en recherche active de travail, vous percevrez une allocation d’aide (ARE) jusqu’à ce que vous soyez retraité.

Si vous n’avez pas atteint le nombre de trimestres nécessaires avant votre licenciement pour toucher votre retraite, vous continuerez à percevoir une assurance chômage même après l’âge de la retraite, sous certaines conditions :

  • 12 ans d’activité (une continue ou deux discontinues pendant les 5 dernières années) ;
  • Perception d’une assurance chômage depuis au moins une année ;
  • Au moins 100 trimestres payés en cotisation retraite.
Lire aussi :  Souscrire à une assurance auto pas chère : notre guide

Pour profiter de plus d’avantages, vous pouvez souscrire une assurance chômage au sein d’un organisme privé. Certaines compagnies d’assurance sont spécialisées dans les assurances chômage retraite.

Chômage indemnisé et assurance retraite

L’assurance retraite et chômage indemnisé : vous avez eu des périodes de chômage durant votre carrière ? N’ayez crainte, car sous certaines conditions, vos mois d’inactivité pourraient être incluses dans le total de vos trimestres de cotisation retraite.

Les périodes assimilées sont les périodes de chômage comprises dans la retraite d’une personne, à condition que ces périodes ne dépassent pas deux trimestres par an. Malgré cette inclusion, le concerné ne paie pas de cotisation chômage. Un trimestre est validé si le concerné travaille au moins 50 jours de ce dernier.

Si vous touchez une aide de solidarité, comme une allocation retour à l’emploi ou une allocation unique dégressive, alors vos périodes d’inactivité sont aussi indemnisées (même au-delà de deux trimestres par an).

Le congé de reclassement, le congé de conversion, les conventions FNE, et le congé préretraite CATS sont tous indemnisés et inclus dans votre retraite.

Quelques informations supplémentaires

Si vous avez vécu une période de chômage avant le 1er janvier 1980, tous les 50 jours équivalent à un trimestre de travail sont inclus dans votre retraite. Cette règle est appliquée sur les périodes indemnisées et non indemnisées.

Cependant, les périodes où le concerné est en recherche active d’un emploi, mais qu’il perçoit quand-même un revenu d’insertion minimum ou une pension de solidarité active ne peuvent pas être considérées comme des périodes assimilées, et ne sont donc pas incluses dans le calcul de la pension de retraite du demandeur.

Lire aussi :  Pourquoi assurer son véhicule à la journée ?

Néanmoins, si vous avez cotisé pour votre retraite durant 20 ans au moins et que vous êtes âgé de moins de 55 ans, alors vous pourrez percevoir votre assurance chômage. Si vous avez arrêté de travailler pour des raisons médicales, une assurance maladie senior vous serait très utile.

Nous espérons que ces réponses à propos du chômage et de l’assurance retraite vous auront été utiles.