Que faut-il savoir sur l’assurance obsèques et quel est son tarif ?

Table des matières

Les avantages de la préparation des obsèques de votre vivant ne manquent pas. Outre le fait que cela soit un moyen de dispenser votre entourage des démarches et des frais liés à la cérémonie d’obsèques, le contrat d’assurance obsèques vous permet de garder le contrôle de votre vie jusqu’à la fin. Dans ce contexte, la souscription d’une assurance obsèques procure une paix intérieure non négligeable.

Que représente réellement une assurance obsèques ?

Un contrat d’assurance obsèques ou décès vous donne la possibilité de financer au préalable vos obsèques. Dans le cadre de certaines formules de prévoyance obsèques, vous avez la possibilité de planifier et de payer vous-même les frais de vos funérailles grâce à ce capital.

Vous pouvez choisir entre deux types de contrats d’assurance.

L’assurance obsèques « en capital »

Dans ce cas, vous accumulez une somme qui servira de capital qui, après votre décès, ira directement aux bénéficiaires indiqués précédemment sur le contrat par le souscripteur. Le montant de ce capital sera utilisé par le bénéficiaire pour payer totalement ou partiellement les dépenses liées à vos obsèques.

L’assurance obsèques « en prestations »

Dans ce cas, en décidant vous-même au préalable de l’ensemble des prestations, la personne finance et organise ses propres obsèques. Ainsi, le respect total de vos volontés est assuré tandis que votre famille est libérée de toute inquiétude.

La souscription à un contrat d’assurance obsèques ou décès se fait en moyenne à partir de l’âge de 62 ans. Il est cependant possible de souscrire une assurance décès à tout âge.

Lire aussi :  Où trouver des avis sur une assurance habitation ?

Les options de paiement d’une assurance obsèques

Le coût moyen des frais d’obsèques et funérailles en France est compris entre 3 000 et 5 500 euros, d’après les experts du domaine. Un contrat d’assurance obsèques permet de financer les frais engagés pour vos obsèques et de pouvoir en assurer l’organisation par vous-même.

Il s’agit là d’une mesure visant à éviter de faire supporter la charge des funérailles à ses propres enfants ou parents.

Le titulaire du contrat d’assurance obsèques ou décès dispose de trois possibilités pour régler le montant des cotisations.

  • Le versement en une seule fois : le paiement de l’assurance obsèques est effectué en une fois ;
  • Le paiement temporaire : le versement est effectué à une date fixe (chaque mois, année ou trimestre) pour une durée déterminée ;
  • Le paiement en viager : le versement se fait jusqu’au décès de la personne assurée.

Près de 25% des personnes ayant souscrit un contrat d’assurance obsèques ou décès préfèrent un paiement en une seule fois, tandis qu’environ la moitié des souscriptions font appel à la cotisation viagère.

Le tarif d’une assurance obsèques

Le prix de la souscription d’un contrat d’assurance obsèques dépend de la tranche d’âge et des circonstances de la personne. Plus la souscription de cette assurance est tardive, plus la somme cotisée est importante. L’idéal est donc de penser à payer l’assurance obsèques durant ses années de travail et de s’en décharger au départ à la retraite.

Pour cela, il est conseillé de faire une comparaison entre les tarifs proposés en utilisant un comparateur en ligne, et de fixer le montant que vous êtes prêt à payer pour couvrir vos obsèques. Pour connaître précisément le budget nécessaire à vos obsèques, faites établir des devis par des entreprises de pompes funèbres.

Lire aussi :  Est-il nécessaire pour un étudiant de souscrire à une assurance habitation ?

Pour définir le tarif de vos cotisations, l’organisme prestataire se basera principalement sur trois critères. Grâce à ces derniers, l’assureur pourra calculer le prix à payer pour l’assurance obsèques.

Cette formule de calcul prend en compte :

  • L’âge de la personne qui souscrit au moment de l’adhésion ;
  • La somme du capital que vous avez choisi ;
  • Le délai prévu pour effectuer vos versements.

Suivant ces trois critères, les tarifs seront différents. Ce qui est logique : pour souscrire une assurance durant 5 ans, le montant des cotisations mensuelles est supérieur à celui de la souscription d’une assurance durant 10 ans.